Trouble du sommeil – Enfant – Adulte – Insomnie

Troubles du sommeil, adulte et enfant concernés

Au fait, à quoi sert le sommeil ? le sommeil est indispensable pour mettre l’organisme au repos et maintenir le subtil équilibre des liquides dans notre corps tout comme le métabolisme neuronal en parfait état de fonctionnement.

Vous souffrez de difficultés de sommeil

et ne savez pas comment y apporter une solution naturelle et durable ?
Lisez la suite car cela peut réellement vous aider.
 

30% des personnes sont concernés par un sommeil inadéquat

 

Le schéma ci-dessous présente de façon synthétique les 4 principaux troubles du sommeil ainsi que les symptômes associés.

L’insomnie c’est 84% des cas, c’est le plus répandu

Les conséquences d’un sommeil non réparateur sont innombrables au niveau de la santé sur plusieurs plans :

  • Physique et psychique,
  • Vie professionnelle,
  • Vie sociale,
  • Economique

 

Comment traiter les troubles du sommeil ?

Tout d’abord, l’éducation à une hygiène du sommeil est la première des mesures à mettre en place individuellement. Pour cela, il convient par exemple de :

  • Limiter les substances excitantes : alcool, tabac, café,
  • Choisir un matelas adapté. Il est maintenu reconnu que la durée de vie maximale d’un matelas est de 10 ans,
  • Réduire les activités physiques trop intenses avant le sommeil et accroître celles-ci en journée,
  • Apprendre à respirer correctement grâce à des disciplines spécifiques très bénéfiques telles que la sophrologie ou le yoga,
  • Faire des exercices de cohérence cardiaque et apprendre à se relaxer, à méditer,
  • S’hydrater suffisamment avec une eau faiblement minéralisée (les minéraux utiles à l’organisme et bio-assimilables sont en effet apportés par l’alimentation) pour éliminer correctement via les fonctions rénales,
  • S’aider des huiles essentielles et autres tisanes naturelles.

 

Qui sont les professionnels qui peuvent vous proposer un accompagnement et des solutions ?

 

Si le diagnostic doit toujours se faire via un professionnel conventionné (par exemple via un bilan neurologique), les solutions d’accompagnements disponibles sont quant-à-elles très nombreuses : conventionnelle ou alternative, médicamenteuse (par exemple antidépresseur, hypnotique, inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline, anxiolytiques-tranquilisants) ou non.

 

ProfessionnelsPrise en charge possible par la sécurité sociale

Type d’approchePeut proposer ou suggérer une approche médicamenteuse, en seconde intentionNb de professionnels en France (2018)
Médecin généralisteOUIConventionnelleOUI226 000
PsychologueOUIConventionnelleOUI65 700
Hypnothérapeute formé par l’IFHOUIConventionnelleNON42 000
NeurologueOUIConventionnelleOUI2 650
Praticien qui met en œuvre la Méthode Quertant (dont la Neuropédagogie visuelle est une évolution)NONAlternative mais conventionnelle à l’époque de sa créationNON15
Praticien qui met en œuvre la LuminothérapieNONAlternativeNONPas de données disponibles

&;

 

Notre Cabinet propose un double accompagnement pour résoudre les troubles du sommeil : la Neuropédagogie visuelle et la Luminothérapie.

 

La luminothérapie permet en l’occurrence de remettre à l’heure l’horloge interne du patient qui présente des décalages de phases ou des insomnies.

  1. Avance de phase du sommeil : le patient s’endort tôt (17 h p. ex.) et se réveille tôt (p. ex. 3 h du matin). Une séance de luminothérapie vers 17 h retardera la phase de sommeil vers la nuit.
  2. Retard de phase de sommeil : le patient s’endort tard et se réveille tard. Une séance matinale de luminothérapie recalera la phase de sommeil vers la nuit.
  3. “Mauvais sommeil” : une séance matinale de luminothérapie améliorera le sommeil du patient tout en évitant les effets secondaires des hypnotiques (somnolence matinale, diminution de la mémoire et décapitation des phases III et IV du sommeil (phases de récupération), diminution de la libido, risques d’accoutumance et de dépendance).

La luminothérapie a été régulièrement citée comme une des meilleures thérapies non médicamenteuses de l’insomnie.

 

Pourquoi ne pas l’expérimenter en Cabinet ? N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement complémentaire et prendre RDV.

Abonnez vous à notre Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles.

You have Successfully Subscribed!