[wpseo_breadcrumb]

Votre enfant présente un trouble de l’Attention avec ou sans Hyperactivité ?

 
TDAH :

  • Trouble
  • Deficit
  • Attention
  • Hyperactivité)
  • Le TDAH est un trouble du développement du cerveau qui apparait souvent dans l’enfance.

    Différentes hypothèses ont été formulées pour en expliquer l’origine. Dès la fin du 18ème siècle, des écrits médicaux relatent des difficultés similaires au TDAH et en attribuent la cause à l’éducation. A partir du 19ème siècle, la cause biologique est avancée comme étant plus probable que l’éducation. Cela fut confirmé au 20 ème siècle, jusqu’à parler de “lésions mineures du cerveau” dans les années 1960.

     

    TDAH – Definition

    Le TDAH est un trouble Neuro-développemental caractérisé par l’incapacité à maintenir une attention soutenue dans le temps (= inattention). Les symptômes liés à l’inattention sont par exemple :

    – évite les tâches qui impliquent un effort mental soutenu et cela peut concerner le travail en milieu scolaire mais également les devoirs à la maison,

    – perd souvent le matériel et les objets nécessaires pour la réalisation de ses activités,

    – a du mal à s’organiser pour réaliser les activités ou les tâches requises,

    – semble ne pas écouter quand on lui parle personnellement (a l’esprit ailleurs, est dans sa bulle),

    – a des difficultés à prêter attention aux détails, il est étourdi ce qui a des conséquences sur la qualité du travail souvent imprécis,

    – ne se conforme pas aux consignes

    – éprouve des difficultés à se concentrer sur une tâche car son attention se disperse rapidement. Il zappe d’une tâche à l’autre en oubliant la précédente tâche,

    – est facilement distrait par des stimuli externes,

    La personne atteinte du Trouble peut également être hyper-active et impulsive mais attention, cela n’est pas toujours le cas. Lorsque l’hyper-activité/impulsivité sont identifiées, elle se caractérise par des symptômes tels que :

    – bouge souvent les mains et les pieds. se tortille sur son siège,

    – se lève fréquemment en classe ou dans d’autres situations où il est censé rester assis,

    – court et grimpe partout,

    – ne peut pas rester tranquille dans les activités de loisirs et les jeux,

    – parle souvent trop,

    – impatient et a du mal à attendre son tour,

    – donne une réponse à une question sans attendre que cette question soit posée en totalité,

    – coupe la parole et impose sa présence aux autres, sans respecter les éventuelles consignes ou autorisations.

    Certains problèmes peuvent produire des symptômes apparentés au TDAH : psychologique, social, familial, psychiatrique, autres conditions médicales (effets secondaires de médicaments, intoxication aux métaux lourds, apnée du sommeil, problèmes thyroïdiens, malnutrition). Seule l’évaluation médicale permet de réaliser un diagnostic différentiel, permettant de distinguer les symptômes qui relèvent du TDAH, de ceux qui pourraient être associés.

    Le TDAH adulte est la continuité d’un trouble révélé à l’enfance on parle de TDAH enfant

    Lisez ce qui suit car cela peut réellement vous aider !
     
    Vous cherchez désespérément des solutions d’accompagnements efficaces, idéalement naturelles ?

    Guerir du TDAH ⤻

     

    Témoignages TDAH ⤻

     
     
     

    Rappel des 3 principaux symptômes

     

    Il sont observables et classés par ordre de prédominance en France :

    1. Le déficit d’attention ou trouble déficit d’attention est reconnaissable lorsque votre enfant est dans l’incapacité de maintenir son attention sur une tâche particulière. Il oublie souvent ses affaires et n’arrive pas à terminer ce qu’il entreprend. Dans certains cas, il pourra même fuir les situations qui exigent son attention.
    2. Le graphique ci-dessous présente de façon synthétique un exemple d’évolution dans le temps de l’attention chez un enfant qui souffre de déficit.

      TDAH - Trouble de l'attention

      TDAH – Trouble de l’attention

      Evolution dans le temps de l’énergie nerveuse d’un enfant qui souffre de troubles de l’attention

       

    3. L’attention de votre enfant s’accroît tellement rapidement que le niveau requis pour maintenir une tâche dans le temps est très (trop) rapidement dépassé
      S’ensuit une période de brouillard mental ou l’enfant est submergé par trop d’informations qu’il n’arrive pas à gérer
    4.  

    5. Puis, l’attention de votre enfant décroît brutalement
      Ce qui le place dans un état de quasi rêverie. Il est alors ailleurs, comme dans une bulle, car il n’a plus d’énergie nerveuse pour contrôler et maîtriser efficacement ses pensées et donc son attention.
    6.  

    L’absence d’équilibre et d’ajustement dans la gestion de l’énergie nécessaire à une attention constante pendant un certain temps s’imposent à lui de façon inconsciente et involontaire. Tout cela (= véritables montagnes russes) est très fatigant pour lui tant d’un point de vue physique que psychologique. Il expérimente ainsi en permanence le trop d’énergie nerveuse (A) et l’insuffisance d’énergie nerveuse (B) pour maintenir efficacement son attention.

    Malheureusement, la prise de conscience de ces états ne suffit pas pour vaincre le naturel qui revient très vite au galop et place l’enfant dans un perpétuel recommencement de ses états instables.

     

    L’enfant TDAH ne tient pas en place

    1. L’hyperactivité motrice se caractérise lorsque votre enfant ne tient pas en place. Il est clairement agité de façon quasi incessante. Pourquoi ? probablement car il déborde d’énergie métabolique qu’il ne sait pas canaliser. C’est toujours dans ces phases où l’enfant cherche à dissiper son énergie par le mouvement qu’il convient d’accroître l’activité physique, quitte à mettre en pause les autres activités en cours,
    2.  

    3. L’impulsivité s’exprime par une incapacité à patienter et à attendre. Votre enfant peut alors avoir une fâcheuse tendance à interrompre les activités des autres.

     

     

    Des solutions pour accompagner les enfants qui souffrent d’un TDAH

    Chaque enfant est bien entendu différent mais il a été constaté que les garçons sont plus concernés que les filles. Chacun exprime un ou plusieurs des symptômes ci-dessus, avec des intensités très variables dans le temps. Le caractère imprévisible des réactions est très déstabilisant pour tous.

    Les circonstances (stress par ex) peuvent accroître notablement ces difficultés, ce qui désempare autant l’enfant que son entourage. Dans les cas extrêmes, il s’agit bel et bien d’un handicap, de nature à dégrader l’adaptation sociale, la qualité des relations et pénaliser les apprentissages scolaires. L’enfant peut aller jusqu’à perdre confiance en lui et ressentir alors une réelle souffrance intérieure.

    Outre la sphère familiale, le milieu scolaire est traditionnellement l’endroit privilégié de repérage d’un enfant concerné par ces troubles, qui peuvent se cumuler parfois avec la dyslexie .

     

    Un professionnel du TDAH pour aider votre enfant

    Qui sont les professionnels qui peuvent vous proposer un accompagnement et aider votre enfant ?

    Si le diagnostic doit toujours se faire via un professionnel conventionné, les solutions d’accompagnements disponibles sont quant-à-elles multiples : conventionnelle ou alternative, médicamenteuse (par exemple méthylphénidate connu sous les noms commerciaux Ritaline®, Concerta®, Quasym®, etc) ou non.
      
     

    ProfessionnelsPrise en charge possible par la sécurité sociale Type d’approchePeut proposer une approche médicamenteuse, en seconde intentionNb de professionnels en France (2018)
    Psychiatre avec ou sans spécialité (pédopsychiatre, neuropsychiatre)OUIConventionnelleOUI15 390
    Pédiatre et Neuro-pédiatreOUIConventionnelleOUI8 200
    NeurologueOUIConventionnelleOUI2 650
    Praticien qui met en œuvre la Méthode Quertant (dont la Neuropédagogie visuelle est une évolution)NONAlternative mais conventionnelle à l’époque de sa créationNON15

     

    TDAH - Troubles de l’attention et de la concentration

    Troubles de l’attention et de la concentration – TDAH

    La diversité des accompagnements disponibles en France constitue une chance incroyable, comparée à d’autres pays. Dans certains pays, le niveau de formation des différentes personnes impliquées dans l’éducation et l’accompagnement des enfants et adolescents peut en revanche être très supérieur à celui que nous connaissons en France : au Canada par exemple.

    Dans ce contexte, les parents ont finalement le choix. Ce n’est qu’en étant comptable des bénéfices et améliorations retirées par l’enfant qu’ils pourront en toute objectivité donner caution à tel ou tel accompagnement pour leur enfant. Chaque cas étant différent, toute généralisation est de facto infondée.

    Les parents peuvent permettre à l’enfant de s’épanouir avec joie et de développer ses propres talents. Les témoignages attestent que l’approche alternative peut constituer une solution intéressante, naturelle et durable aux troubles de l’attention qui touche près de 4% des enfants d’une même classe d’âge en France.

     

    Résumé des symptômes du TDAH

    • Déficit d’Attention : ou trouble déficit d’attention est reconnaissable lorsque votre enfant est dans l’incapacité de maintenir son attention sur une tâche particulière.
      Il oublie souvent ses affaires et n’arrive pas à terminer ce qu’il entreprend.
      Dans certains cas, il pourra même fuir les situations qui exigent son attention
    •  

    • Hyperactivité Motrice : se caractérise lorsque votre enfant ne tient pas en place.
      Il est clairement agité de façon quasi incessante. Pourquoi ? probablement car il déborde d’énergie métabolique qu’il ne sait pas canaliser.
      C’est toujours dans ces phases où l’enfant cherche à dissiper son énergie par le mouvement qu’il convient d’accroître l’activité physique, quitte à mettre en pause les autres activités en cours
    •  

    • Impulsivité : s’exprime par une incapacité à patienter et à attendre.
      Votre enfant peut alors avoir une fâcheuse tendance à interrompre les activités des autres.

     
     

     

    Pourquoi ne pas l’expérimenter afin de se faire sa propre conviction ?

     

    Témoignages TDAH ⤻

    Reserver un RDV ⤻

     

    Définition du TDAH plus complète

    Le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité est un trouble du neurodéveloppement caractérisé par trois types de symptômes pouvant se manifester seuls ou combinés : des difficultés d’ attention et son contrôle , des symptômes d’ hyperactivité et d ‘ hyperkinésie et des problèmes de gestion de l’impulsivité .

    Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux 5e édition révisée , indique que le TDAH peut être comorbide _ _ de multiples autres troubles , comme le trouble oppositionnel avec provocation ou le trouble explosif intermittent ainsi que de multiples troubles spécifiques des apprentissages , des troubles du sommeil , des troubles anxieux , des troubles de l’humeur .

    Ce trouble débute durant l’enfance et persiste l’âge adulte dans au moins 15 % des cas selon les critères les plus stricts de définition et jusqu’à 65 % selon les anciens critères de rémission partielle du DSM-IV . La prévalence du TDAH dans la population serait d’environ 2,5 % des adultes et 5 % des enfants , recommandé en France selon la HAS , 3,5 % 5,6 % des enfants en souffriraient .

    Nonobstant que la détection du trouble est plus complexe chez les filles et les femmes de par les symptômes généralement de type inattentif , plus difficiles détecter , que les symptômes de type hyperactif/impulsif , plus souvent exhibés par les garçons et les hommes , le TDAH se retrouve plus souvent chez les sujets masculins , dans une proportion de deux garçons obtenus pour une fille , et 1,6 homme pour 1 femme .

    La Haute autorité de santé en France , comme la Société canadienne de pédiatrie , conseiller pour le traitement du TDAH chez les enfants de privilégier en premier lieu la prise en charge des symptômes via des thérapies non médicamenteuses , pour essayer d’ en réduire l ‘ _ ‘effet sur la vie quotidienne .

    Les médicaments utilisés pour traiter le TDAH incluent des psychostimulants comme le méthylphénidate – qui est la seule molécule en France , uniquement délivrée sous ordonnance hospitalière – , la lisdexamfétamine , ou encore l’ adderall , ou peut ê tre des médicaments non stimulants dont l’effet est le moins immédiat , comme l’atomoxétine et la guanfacine , ou encore certains types d’antidépresseurs , notamment des antidépresseurs tricycliques .

    Depuis , sa description a été complétée , avec l’ apparition pour la première fois dans le DSM – V de la description des symptômes l’ âge adulte , et les prises en charge sont de mieux en mieux décrites par les organismes de santé des États ; _ en dépit de cela , le TDAH continue de faire l’objet de nombreuses controverses , sur le mauvais usage des médicaments prescrits , le surdiagnostic chez les enfants , le sous-diagnostic chez les adultes et les filles et femmes , les différences de prévalence , l’existence de la persistance l’âge adulte , ou encore l’existence même du trouble .

     

     
     
     

    Call Now Button